Gagbdiffusion.com » Bien-être » Viscose : comment reconnaître la véritable viscose ?

Viscose : comment reconnaître la véritable viscose ?

La soie est un tissu rare, souvent donné comme référence à la fabrication textile. A la fin du 19ème siècle, la soie n’était pas accessible et les demandes de la population pour avoir une matière identique à la soie mais plus économique ont conduit trois chimistes anglais à définir le procédé de fabrication de cette matière, durant leurs recherches sur une fibre aussi fine que la soie. Se basant sur les travaux des français De Chardonnet et Delubac qui inventent une matière soyeuse composée de cellulose principalement. Aujourd’hui fabriquée de manière artificielle, celle qu’on appelait la “rayonne” du fait de son éclat, se teigne facilement, et connait un franc succès à partir du début des années 30, en lingerie principalement. La viscose est composée à 90% de cette même cellulose extraite de bois de chêne qui est ensuite dissoute dans un liquide visqueux puis séchée. Le résultat est sous forme de filaments, qui, en réagissant avec de la soude, donnent la viscose.

Connue pour son utilisation majoritaire pour les vêtements, elle jouit de plusieurs propriétés du fait de sa polyvalence et la possibilité de la combiner avec d’autres fibres.

Propriétés et caractéristiques de la viscose :

Parmi les utilisations nombreuses de la viscose, on retient :

  • Les vêtements en viscose, imitant d’autres matières comme le lin ou la soie depuis le début de son utilisation.
  • Les toiles insérées à l’intérieur des pneus.
  • Entre dans la composition des tampons hygiéniques.
  • La cellophane, sous condition de bien traiter la matière.

Possédant plusieurs caractéristiques qui la rendent proche du coton à vue d’oeil, on retient notamment :

  • Son élasticité est négligeable devant celle d’autres matières.
  • Elle se froisse très rapidement.
  • Possède des propriétés de régulation de la température et possède une surface lisse.
  • Peut absorber une quantité importante d’humidité facilitant ainsi sa teinte et donnant des couleurs attrayantes et durables.
  • Elle peut laisser apparaître des auréoles, comme dans le cas de la soie, ce qui vient appuyer la thèse de la finesse semblable des fibres. Ces auréoles disparaissent cependant au lavage.
  • Le lavage et le repassage de la viscose doit se faire à température relativement basse ( entre 30 et 40 degrés )
  • Le séchage se fait de préférence à l’air libre.
  • Le rétrécissement des vêtements en viscose s’évite par un repassage lorsque le vêtement est encore humide.

Différences entre une vraie et une fausse viscose :

Certains paramètres viennent révéler la véracité de la matière comme :

  • La viscose doit être semblable au coton.
  • La viscose possède un aspect rigide après lavage et un séchage la fera retrouver son aspect naturel.
  • Lorsqu’on pince un bout de tissu et qu’il marque, les plis restent et la viscose est mauvaise.

SI vous voulez d'autres publications :